Concilium – Conversations

Pourquoi des conversations en ligne ?

Avec le processus qui a conduit à la rédaction du document programmatique « Mission et vision 2021« , le Conseil de Concilium a également voulu s’engager à une meilleure présence numérique pour accompagner la publication traditionnelle de la revue.

D’une certaine manière, ce mode offert par la technologie nous permet de surmonter certains des obstacles qui empêchent beaucoup de personnes de s’engager dans notre proposition. Un contact plus immédiat avec nos lecteurs est ce que nous attendons.

En outre, nous espérons pouvoir atteindre des pays et des lecteurs où notre magazine ne peut être matériellement présent, pour des raisons économiques ou liées au marché de l’édition.

Étant donné que la planification de chaque numéro de la revue commence trois ans avant sa publication, nous pensons également que ce nouveau mode peut permettre des interventions davantage liées à des questions plus immédiates.

 

Comment collaborer ?

Nous n’en sommes qu’au début et nous n’avons pas encore établi de format pour cette section. Comme vous pouvez déjà le lire, les interventions peuvent être différentes les unes des autres. Cela dépend de la sensibilité de l’auteur et du type d’essai que vous voulez proposer.

La première forme de collaboration est l’interaction avec les articles que nous allons mettre à disposition. Il s’agit d’articles originaux, publiés dans leur langue d’origine, ou du moins dans la langue choisie par l’auteur. En réagissant et en les commentant, en les partageant et en les diffusant, vous nous aidez à mieux réfléchir à nos idées.

Chacun/e d’entre vous peut également proposer sa propre réflexion, en suivant nos indications. Vos suggestions seront toutes prises en compte et évaluées par une personne du conseil.

 

Il s’agit, en fait, d’un travail en cours. Nous ne savons pas s’il sera couronné de succès ou s’il aura une échéance. Mais nous sommes convaincus que cela peut être un bon moyen d’avoir une confrontation plus claire avec vous et avec le monde. Nous attendons donc vos suggestions.